Près du lac


des petite et grande « Souricette » ou « Rat-Souris

« 

Publicités
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Pochette à ficelle « souris


»
Pour les enfants et pour les grands aussi

Fourniture :
Environ 2 pelotes de laine
Si la laine est fine, crocheter en double avec un crochet n°7
Feutrine couleur « gris souris »
Points employés :
Brides : de 16 à 22 ou plus, selon la grosseur de la pelotte de ficelle
Finition :
Plier l’ouvrage
En coudre les bords
Crocheter un rang de finition en faisant une bride, une maille en l’air, sauter une maille serrée sur la trame, une bride dans la suivante, etc.
Faire une anse en mailles serrées
Décoration: DSC01569
Insérer un joli cordon, voir un brin de ficelle, dans le tour ajouré
Coller la « tite souris » et faire passer le fil de la pelote à ficelle dans le petit trou : comme cela, elle retrouve sa queue de souris et le matériel peut être dévidé à volonté sans se défaire dans votre main
Lui faire de grandes moustache, soit en ficelle, soit en feutrine
Fixer la pochette à portée de main sur un mur

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Est-ce que Souricette en mangerait ?


mais quoi donc ? du fromage fondu suisse

perso, j’en ai vu une qui, après avoir fait un trou par dessous le frigo, est arrivé dedans et s’est mise à goûter à la fois aux yogourts et également à la sauce à salade toute prête

si, si, le bouchon était tout mordillé et la bouteille ouverte

American_Pika_20110820_0132

mais est-ce qu’elle aurait mangé du fromage fondu ?

je ne le sais pas !

mais si on lui fait connaître la recette de cette gourmandise, peut-être en consommera-t-elle avec délectation

images

voici l’histoire

la recette

comment fabrique-t-on du fromage fondu ?

le fromage est râpé, puis mélangé à des sels de fonte et de l’eau avant d’être chauffé; la masse est ensuite versée dans des moules avant d’être mise au frais jusqu’à l’obtention d’une pâte ferme

de nombreux essais ont été nécessaires

c’est en 1911 que l’industriel Walter Gerber, à la tête de Gerberkäse AG à Thoune, a produit le premier fromage fondu, après des essais qui ont duré six ans

des hauts et des bas

durant la première guerre mondiale, la production fut stoppée; la seconde guerre mondiale, au contraire, vit affluer les commandes de l’armée; la tendance aujourd’hui est à la baisse

Le fromage fondu a été mis au point pour faciliter les exportations; en effet, il est plus simple de faire voyager les petites boîtes rondes que des meules entières

images (1)
article coopération no 3 du 13 janvier 2015

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Les rongeurs grignotent


Les animaux semblables aux lapins, appelés rongeurs, grignotent aussi mais pas seulement des feuilles.

L’écureuil aime les graines des arbres : noisettes, glands, châtaignes, etc. Il s’aide des pattes de devant pour saisir sa nourriture.

DSC02071

La messagère de l’automne

Chaud les marrons !

Lorsque le jour laissera de plus en plus de place à la nuit, on pourra à nouveau entendre dans les rues les appels des vendeurs de marrons. Pas besoin de GPS pour les trouver, il suffit de suivre l’odeur exquise des marrons grillés

images (1)

Fruit tonique

Fraîche, séchée, congelée ou en purée, la châtaigne est un fruit tonifiant. A poids égal, elle contient autant de vitamine C que le citron. Moins grasse que les autres fruits à écale, elle est riche en amidon, mais dépourvue de gluten

Côté pratique : avant d’être grillées dans un brisoloir, une poêle trouée ou au four, les châtaignes doivent être incisées, sur leur côté large et bombé, de part et d’autre de la lunule, leur partie claire

images

Bogues piquantes

Les châtaigniers – ces feuillus altiers haut de 20 mètres au moins – jaunissent, puis leur couleur vire au marron et les bogues piquantes dont ils se sont parés choient dans la rosée. Il est temps de ramasser les châtaignes

DSC01615

Chère brisolée

En Valais, brisolée rime avec veillée, lorsque se content la vendange et la désalpe, tandis que les marrons grillés et que le vin nouveau gouleyant délie les langues. Laitages, fruits et pain de seigle complètent cette agape

images

Une fête en son honneur

A Fully (VS), la 20e Fête de la châtaigne aura lieu les 18 et 19 octobre. Quant à la châtaigneraie, connue pour son sentier didactique, elle peut être visitée en tout temps

article paru dans le Coopération no 36 du 2 septembre 2014 – Sylvia Gabet – auteure et journaliste

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

libre et heureux


la nature pourvoit

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

famille écureuils


Le photographe se tient à distance, mais la femelle sent le danger malgré cela et elle le fait savoir à ses petits par des bruits particuliers

 

 

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le lapin: le détenir convenablement et ne pas en faire un cadeau de Pâques


L’évolution du lapin a toujours poursuivi un impératif: échapper aux prédateurs

Alors, ne soyons pas l’un deux en le maintenant, par égoïsme, dans des conditions inhumaines de détention – cage trop petite, exposition en plein soleil, etc., etc.

ImageImageImage

Ni ne l’être non plus en en faisant un cadeau de Pâques

Image

Donc, ne céder pas aux caprices de vos enfants ni aux vôtres et abstenez-vous d’acheter un animal si vous ne pouvez assurer son bien-être. Montrez-vous responsable.

Le lapin est en effet un mammifère terrestre herbivore qui est avant tout une proie intéressante pour beaucoup de prédateurs carnivores

De ces ancêtres, professionnels de la fuite, il a gardé les sens aiguisé:

une excellente vue à 360 degrés

Image

des oreilles à l’ouïe fine

Image

une morphologie particulièrement adaptée à la course

Image

Sa seule faiblesse est son squelette ultra léger – il ne représente que 7 à 8% de son poids corporel, alors que celui du chat par comparaison constitue entre 12 et 13% de son poids

Il lui permet de courir plus vite, certes, mais cela le rend aussi extrêmement fragile, car sujet aux fracture

Attention

Un lapin qui se débat énergiquement lorsqu’on l’attrape mal peu se fracturer ou se luxer la colonne vertébrale, entraînant ainsi sa paralysie (d’où l’importance d’éviter au maximum les manipulations)

Comment bien le porter

ImageImageImageImageImage

Priver un lapin d’espace et de zones de fuites est vécu comme une condamnation à mort pour cet animal dont la vie dépend de sa capacité à fuir ses ennemis

Les lapins vivent en groupe et sont fortement sédentaires avec un comportement territorial très prononcé qui peut se traduire par une grande agressivité envers leurs congénères

Ils creusent des terriers qui peuvent être complexes quand le terrain est favorable

Dans ces tanières souterraines, la lapine met au monde des petits nus, aveugles et sourds (contrairement aux petits du lièvre qui naissent poilus et rapidement autonomes)

 Image

Ce sont des animaux très propres qui, pour se débarrasser des impuretés et autres saletés, se fabriquent des bains de poussière dans un sol sec qu’ils auront gratté au préalable

Ils pratiquent la caecotrophie, ce qui signifie qu’ils ingèrent certaines de leurs déjections partiellement digérées pour en récupérer les nutriments et micro-organismes indispensables à leur flore intestinale

C’est à partir du Moyen Age que les premiers lapins ont été domestiqués.

Qu’ils soient nains ou pas, il sont issus du lapin de Garenne qui est à l’origine de toutes les races connues à ce jour

Image

Les petits lapins nains côtoient sans crainte les grands lapins de viande qui ont échappé à la casserole

 Ne les plaçons pas dans des endroits inadaptés et non-respectueux de leur bien-être

Prévoyons des abris petits et grands, des protections végétales, des possibilités de creuse, des espaces séparés et suffisamment de choix de retraits et de cachettes.

ImageImageImage

Oui, détenons correctement les lapins ou abstenons-nous totalement d’en détenir par pur égoïsme lorsque les conditions ne sont pas réunies

La législation suisse sur la protection des animaux a fait d’énormes progrès ces dernières années.

Rappelons cependant qu’il est malheureusement encore légal de détenir un lapin dans un clapier et seul. Une surface minimale est exigée et le lapin doit avoir une possibilité de contact visuel et olfactif avec un congénère. Mais lorsqu’on voit  à quel point ils ont besoin de pouvoir bouger, creuser, et faire des câlins à un copain, on ne peut que déplorer le niveau trop bas des exigences légales

L’office vétérinaire fédéral publie sur son site internet dédié à la détention des animaux de compagnie, des photos et des informations qui soutiennent la détention en groupe dans des enclos extérieurs :http://www.monanimaljenprendssoin.ch

Le type de détention est celui-ci: deux lapins – le couple idéal est un mâle castré et une femelle – dans un parc extérieur de trois à quatre mètres carrés au minimum, parfaitement sécurisé et aménagé pour que les animaux puissent y vivre 24h/24h et 365 jours par an

Détenir un lapin jour et nuit en toute sécurité dans un parc extérieur n’est pas facile

Il faut donc sécuriser le périmètre souterrain de l’enclos avec, par exemple, un solide treillis de jardin enfoncé verticalement dans le sol sur une profondeur de 70 cm environ

Ainsi notre « pinpin » pourra creuser son terrier à l’intérieur de son parc sans que le renard, son principal ennemi, puisse lui aussi creuser un trou pour le capturer

Les matériaux doivent être solides et résistants aux intempéries

Le treillis et la structure ne doivent pas laisser apparaître de faille de plus de 2cm/2cm, car l’autre redoutable prédateur du lapin, la fouine, n’a pas besoin d’un trou plus grand pour se faufiler

Pas de souci s’il pleut ou s’il neige, les lapins s’adaptent sans problème et savent se réfugier dans un des abris bien rempli de paille et de foin sec que vous aurez installés dans leurs parc

Image

Les lapins n’aiment pas être manipulés et portés, une fois qu’ils auront pris leurs quartiers dans votre parc, ils doivent pouvoir y rester et y vivre en paix et dans le calme pour le reste de leur vie

Image

Par contre, ils ne seront jamais contre une petite visite d’un humain avec une carotte dans la main

A ce propos, voici ce que mange un lapin: 

 De l’herbe dans les champs (trèfle, carottes sauvages) ou feuilles de noisetier, de framboisier, herbes aromatiques thym par exemple

En suivant ce lien, on en saura encore plus sur son régime alimentaire :

http://www.margueritecie.com/listelegumes.php

(source – SPA – Fribourg)

 

 

Publié dans Non classé | 1 commentaire